Vendredi 19 novembre 5 19 /11 /Nov 20:18

 


Info UCDP, le service de l’information et de la communication de l’Union de Congolais pour la Défense de la Patrie et du Peuple UCDP se garde  de publier la liste d’officiers généraux et supérieurs congolais de l’armée et de la police ainsi que de certaines fortes personnalités civiles de la 2ème république condamnés à être assassinés par empoisonnement ou autres moyens subtils et sophistiqués pour les protéger! Sur cette même liste, figurent les noms de certains personnages congolais qui sont pourtant utilisés pour exécuter le sale boulot d’élimination physique parce que, en vie, ils seront des témoins gênants! Le général tutsi Malik Kijege serait nommé, en catimini, chef d’état major général  des FARDC par Joseph Kabila pour prendre la place du général Didier Etumba, hors jeu! Et la boucle est bouclée!

 

L’élimination physique du général Mufu Ndenga : empoisonnement! 

 

Les fins limiers d’Info UCDP dévoile  le scénario de la mise à mort du général Mufu Ndenga : Le général Mufu était à Lubumbashi pour les obsèques de mama Kibawa, la sœur ainée du grand patriote Mzee Laurent Désiré Kabila, lorsqu’on le rappelle à Kinshasa! Et là, Théodore Mugalu, le ’’pasteur’’, chef de la maison civile du chef  de l’Etat, va lui remettre une enveloppe et, lorsqu’il l’ouvre, une poussière s’y dégage  et général Mufu Ndenga succombe juste après! Ce ’’pasteur empoisonneur’’ est celui-là même qui s’était investi, avec zèle, pour manipuler l’opinion, après l’assassinat de la fille de Mzee Laurent Désiré Kabila, Aimée Kabila en avançant des inepties pour tromper l’opinion qu’elle n’était pas sa fille!    

 

Armand Tungulu abattu à bout portant par balle!

 

Les fins limiers d’Info UCDP  sont allés à la recherche des circonstances de la mort d’Armand Tungulu : Il ressort des investigations  que  Joseph Kabila, lui-même, l’aurait abattu par balle à bout portant! C’est la raison pour laquelle, d’ailleurs, son corps n’a pas été livré à sa famille en Belgique parce que toute autopsie pourra démontrer  et confirmer qu’Armand Tungulu est tombé par balle pour avoir défié face à face Joseph Kabila en lui demandant de quitter le pouvoir!

 

Comment le corps de Fidèle Bazana a disparu à jamais et sa famille interdite de faire le deuil ?

 

Les fins limiers d’Info UCDP se sont intéressés au sort de Fidèle Bazana assassiné au mois de juin 2010 avec le leader des voix sans voix Fidèle Chebeya à l’inspection générale de la police nationale où ils se sont rendus pour répondre à la convocation de l’inspecteur général John Numbi!

Le corps mutilé sauvagement de Fidèle Bazana a été retrouvé du coté de Kinkole. Transféré à la morgue, le corps a disparu et sa famille  interdite cyniquement de poser des questions ni d’organiser le deuil! D’après des sources dignes de foi, le corps de Fidèle Bazana  a été extirpé de la morgue pour faire disparaitre ce témoignage macabre de la violence barbare après l’avoir découpé  en morceau et jeter dans le fleuve!

 

Le camarade Faustin Munene a échappé à cette barbarie criminelle du pouvoir de la RDCongo

 

Depuis longtemps la tête du camarade Faustin Munene était mise à prix par la bande à Joseph Kabila! Il était l’homme à abattre nécessairement pour le tandem James Kabarebe- Joseph Kabila! Pour rappel, après l’éviction du ruandais James Kabarebe de la fonction de chef d’état-major ad interim des forces armées congolaises par Mzee Laurent Désiré Kabila, après une petite transition sur la fonction par le général Célestin Kifua, ce fut le camarade Faustin Munene qui lui succéda comme chef d’état major général des FAC! Il devait donc gérer la guerre d’agression et une armée truffée des traîtres congolais recrutés et positionnés par James Kabarebe comme les Ondekane, Kabengele, Shapulu et d’autres!

 

’’Faustin Munene avait pris la tête d’un contingent de jeunes militaires patriotes pour bloquer les agresseurs’’

 

Avec le recul, on comprend que Joseph Kabila en faisait partie alors qu’il était chef d’état major des forces terrestres! Lorsque le Bas-Congo était pris d’assaut par les hordes ruando-ougandaises et comme les officiers traîtres s’arrangeaient avec les agresseurs pour marcher avec eux sur Kinshasa, courageusement, le général Faustin Munene avait pris la tête d’un contingent de jeunes militaires patriotes pour les bloquer! A l’insu de Mzee, un ordre de Kinshasa était donné pour arrêter et abattre le général Munene! Miraculeusement, le camarade Faustin Munene s’en sortit, prit contact avec Mzee qui lui conseilla de se mettre à l’abri en attendant qu’il tira au clair cette situation parce que cet ordre d’abattre Munene sous un prétexte fallacieux qu’il partait rejoindre l’ennemi, émanait de Joseph Kabila! C’était probablement là que Mzee LDKabila comprit que Joseph Kabila trahissait et fonctionnait pour les ruandais! D’ailleurs, après la débâcle des agresseurs ruando-ougandais à Kinshasa en 1998, Joseph Kabila s’était investi à protéger et cacher ces agresseurs en débandade face à la colère légitime du peuple congolais en état de légitime défense sur son sol! Joseph Kabila se souvient-il peut-être du jeune congolais qu’il avait abattu à bout portant à Matadi parce qu’il avait dénoncé la cachette des agresseurs ruandais? Peut-il donner une explication sur l’explosion à l’aéroport de Ndjili? La chute de Pweto : qui avait donné l’ordre de ne pas payer les soldats? Quid du contact avec Kabarebe et la chute délibérée  de Pweto? Quid sur les complicités et le complot autour de l’assassinat de Mzee Laurent Désiré Kabila qui, probablement et tard, devait, en ce moment, s’écriait comme Jules César:«Tu quoque fili mi?» (Toi aussi mon fils?)!

 

’’Aux élections législatives de 2006 où Munene s’était présenté,la consigne donnée était de faire barrage à tous les proches de Mzee LDKabila qui étaient indexés pour ne pas faire partie du parlement…’’

 

La vérité est têtue, l’étau se resserre et ça se saura! Le temps de la vérité a sonné pour sauver le Congo! Après l’assassinat de Mzee Laurent Désiré Kabila,  Joseph Kabila et ses amis avaient déclenché, insidieusement, une purge systématique contre tous ceux qui s’affichaient idéologiquement comme proche de Mzee Laurent Désiré Kabila! Faustin Munene, étant de ceux-là, était humilié en étant nommé à la fonction obscure de chef d’état-major des forces  aériennes sans avions, ensuite comme ’’chancelier’’ de l’ordre des héros nationaux une véritable voie de garage! Aux élections législatives de 2006 où il s’était présenté, la consigne donnée étaient de faire barrage à tous les proches de Mzee Laurent Désiré Kabila  qui étaient indexés pour ne pas faire partie du parlement! Les voix étaient délibérément détournées abusivement par la magouille électorale qui fondait la CEI de Malumalu! Le M17 d’obédience Muzéiste en avait payé les frais! L’échec de She Okitundu comme président du sénat était un coup monté pour placer aux premières loges du pouvoir en RDCongo, Kengo Wa Dondo d’ascendance tutsi et qui avait effectué plusieurs voyages à Kigali!

Concernant  Faustin Munene, après ces élections,  tout mouvement, déplacement, toute parole était surveillée et analysée à la loupe pour trouver de quoi l’accuser de n’importe quoi afin de l’éliminer physiquement! En s’interrogeant sur l’acharnement affiché ouvertement par Joseph Kabila contre Faustin Munene qu’il veut absolument faire disparaître, la raison récente  serait le fait que, lors de la fête de l’indépendance du Congo Brazzaville, le président Eduardo Dos Santos aurait reçu Faustin Munene!

Ainsi donc, pour faire échec à sa mise à mort programmée, Faustin Munene n’a pas eu d’autre choix que d’opérer un repli stratégique pour protéger sa vie en disparaissant dans la nature!

 

L’armée de résistance populaire ARP: action patriotique pour un changement radical porteur d’avenir en RDCongo

 

Ce pouvoir en RDCongo a démontré que c’est un pouvoir pour le pouvoir, un pouvoir pour brimer le peuple, un pouvoir pour tuer les congolais, un  pouvoir pour trahir le Congo et qui  n’a pour objectif que la confiscation et la prise en otage de la totalité des institutions du peuple congolais!

En conséquence, le peuple congolais doit exercer, aujourd’hui, son droit à la révolte pour se défendre contre les violations flagrantes de ses droits fondamentaux par ce pouvoir des traîtres aux abois!

C’est la raison pour laquelle l’armée de résistance populaire ARP,  imprégnée par les valeurs  que prône l’humanisme patriotique qui place la protection de la vie et l’amélioration de la qualité de vie du congolais au centre de l’action et des objectifs, devient, aujourd’hui, l’union sacrée par laquelle tout congolais ou toute congolaise peut  espérer  opérer le changement radical porteur d’avenir en RDCongo!

Joseph Kabila n’est pas la République Démocratique du Congo! Qu’a-t-il fait de ce pouvoir qu’il avait reçu gratuitement sur un plateau d’argent après avoir trahi Mzee Laurent Désiré Kabila celui qui avait sacrifié toute sa vie pour cela, voire après avoir éliminé, cyniquement, ceux qui l’ont accompagné,  sinon transformé, aujourd’hui, en outil d’oppression du peuple et en objet de jouissance personnelle?

Avec l’avènement de l’ARPJoseph Kabila a peur, aujourd’hui,  étant donné qu’il ne peut compter que sur les ruandais et qu’il sait que ces derniers ne peuvent rien contre la colère légitime du peuple congolais! A la fin de la semaine dernière, en marge de la réunion interministérielle,  il a réuni à Lubumbashi ses complices dont Kengo wa Dondo, Boshab… dans un comité restreint pour élaborer des plans cyniques pour sauver leurs têtes! Pendant que les troubadours font des pieds et des mains pour défendre l’indéfendable, une cause perdue, Joseph Kabila aurait évoqué(c’est à prendre avec des pincettes)  l’option  de son départ du pouvoir par un des scénarii dont le plus probable, serait celui de se mettre en indisponibilité pour laisser la place, selon la Constitution , au président du sénat, le tutsi Kengo wa Dondo! Sinon, ce sera l’option de la stratégie de terre brulée, suicidaire pour lui et les contingents ruandais cantonnés un peu partout en RDCongo: autour de Kinshasa, Mbandaka…! L’état des lieux sur la défense et la sécurité est accablant :   

- A la tête de la police de la RDC : Bisengimana(ruandais) !

- A la tête de l’armée de la RDC : Malik Kijege( ruandais)!   

 

Nous appelons les officiers généraux, supérieurs, subalternes, sous-officiers et soldats congolais de désobéir à tout ordre de désarmement et se mettre en vigilance pour protéger les populations urbaines et rurales! Il faut protéger les édifices stratégiques!

Nous appelons les agents de sécurité et de renseignements congolais, dont nombreux sont impayés depuis des mois alors les ruandais sont payés grassement, de se placer du côté du peuple en  sachant être utile à la lutte menée pour que le peuple congolais dont ils émanent soit maître de sa destinée!

Par l’ARP, bientôt la victoire du peuple congolais sera effective et le peuple saura faire la différence entre les siens et ses ennemis!

Vive la République Démocratique du Congo!

Par benbenji.over-blog.com
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juillet 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés